Qu’est-ce que la graisse viscérale ? Est-elle dangereuse pour la santé ?

By mai 22, 2019Santé
graisse viscérale

Même si vous pesez un poids normal, un excès de graisse peut nuire à votre bonne santé, surtout s’il s’agit de graisse viscérale. Explication dans cet article.

Qu’est-ce que la graisse viscérale ?

La graisse viscérale est l’amas de graisse présent dans la cavité abdominale et qui entoure les organes. Dans le langage courant, la graisse viscérale est parfois appelée « graisse abdominale », mais cela n’est pas tout à fait correct. Pourquoi ? Car la graisse abdominale n’entoure pas les organes par définition, ce qui est bel et bien le cas de la graisse viscérale.

La présence d’une petite quantité de graisse viscérale dans la cavité abdominale n’a rien d’anormal, puisqu’elle permet de protéger les organes de notre corps. En revanche, un excès de ce type de graisse présente de réels risques pour la santé.

Les hommes sont génétiquement prédisposés à un tel excès de graisse viscérale. Chez les femmes, en revanche, le surplus de graisse se dépose davantage au niveau des cuisses et non du ventre. Il est pourtant conseillé à tous, hommes et femmes, de surveiller la quantité de graisse viscérale présente au niveau de leur ventre.

Mesurer sa quantité de graisse abdominale

Mesurer votre tour de ventre vous permettra d’avoir une indication sur la quantité de graisse viscérale présente dans votre cavité abdominale. Le tour de ventre idéal est inférieur à 94 cm pour les hommes et à 80 cm pour les femmes. Vous dépassez ces chiffres ? Vous vous trouvez alors dans la zone de « danger ».

Le tour de ventre ne dit cependant pas tout. Même si vous êtes de nature longiligne, il est possible que vous présentiez un excès de graisse viscérale. Pour en connaître la quantité exacte, il vous faudra donc passer un examen médical appelé Dexa-scan, qui fait appel à la technologie des rayons X.

Les risques pour la santé

La présence de graisse dans la cavité abdominale accroît le risque de maladies cardio-vasculaires et de diabète, des maladies qui peuvent à leur tour provoquer d’autres pathologies et entraîner, à terme, une mort prématurée.

Le problème posé par la graisse viscérale est qu’elle est plus difficile à éliminer que les autres types de graisses du corps humain. Une approche multidisciplinaire correcte de la situation est donc essentielle.

Yannick Nijs

Author Yannick Nijs

More posts by Yannick Nijs